La Commission Européenne s’exprime sur la préservation des forêts en Europe

Interpellés par des citoyens sur la question de la préservation des forêts en Europe, et particulièrement en Roumanie qui abrite la plus grande superficie de forêts vierges d’Europe, les eurodéputés EELV Sandrine Bélier et Yannick Jadot ont reçu une réponse de la part de la Commission européenne. Elle s’engage à rester vigilante et demande des comptes aux Etats-membres compétents en matière de protection des zones forestières.

Clairement, une réponse qui démontre l’insuffisance des moyens déployés pour protéger ce patrimoine européen :

« Il n’existe pas de disposition spécifique concernant la politique forestière dans les traités. Néanmoins, la stratégie forestière de l’UE met l’accent sur les programmes forestiers nationaux ou des outils équivalents en tant qu’instruments de base pour la gestion et la protection des forêts. Le contenu des programmes forestiers nationaux et la manière dont ils contribuent à la préservation des zones boisées relèvent de la compétence des États membres.

Les forêts des sites Natura 2000 doivent être gérées de manière à ce que les espèces et les habitats d’importance européenne à l’origine de la désignation du site soient maintenus ou rétablis dans un état de conservation favorable au niveau biogéographique correspondant. Il appartient aux États membres de définir les objectifs et les mesures de conservation des sites, qui varieront selon la situation spécifique. Ils peuvent aller d’une protection totale à (dans la plupart des cas) une gestion durable des forêts assortie d’adaptations mineures.

La Commission n’a reçu aucune plainte en ce qui concerne la déforestation des sites Natura 2000 en Roumanie. Toutefois, une première analyse de la pétition concernée révèle qu’au moins une des zones de déboisement (Obarsia Lotrolui dans le département de Valcea) est située à la limite d’un site Natura 2000. La Commission reste disposée à réévaluer la situation si des informations supplémentaires lui sont communiquées.

La Commission a demandé de plus amples informations aux autorités roumaines concernant la pétition n° 754/2009 relative à la déforestation massive dans les Carpates et la perte en sols qui en résulte en raison de l’érosion. La Commission espère obtenir une réponse au début de l’année 2012″.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s