Science : les plus vieux et plus grands arbres de la planète se meurent

Des scientifiques ont mis en garde contre la mortalité alarmante des arbres géants et très anciens, plus grands organismes vivants de la planète, qui abritent quantité d’oiseaux et une riche biodiversité.

Ces travaux, menés par des universitaires australiens et américains, ont été publiés dans la revue Science. Ils concluent que partout, les vieux et grands arbres sont menacés de disparition si aucune politique de préservation n’est mise en oeuvre.

« C’est un problème mondial qui concerne presque tous les types de forêts« , a indiqué David Lindenmayer de l’Université nationale d’Australie, chef du programme. « A l’image des grands animaux comme les éléphants, les tigres ou les cétacés dont la population est en fort déclin, un faisceau d’indices nous montrent que ces arbres courent le même risque« .

Continuer à lire l’article sur lemonde.fr.

Lire aussi :
– « Les deux tiers des arbres dans le monde sont menacés de dépérissement »
– Entretien avec Bill Laurance : « Les géants de la forêt disparaissent en silence« 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s