La perte de diversité des forêts européennes diminue leurs services éco-systémiques

L’homogénéisation des forêts [européennes] diminue la diversité de leurs services écosystémiques », annonce l’équipe de chercheurs européens FunDivEUROPE qui compte des membres de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Cette perte de diversité des arbres, appelée homogénéisation biotique, est causée par les activités humaines, les plantations agricoles et forestières, mais aussi l’introduction et l’expansion d’espèces exotiques. Les chercheurs ont réalisé une modélisation comparative des forêts de six pays européens (Allemagne, Espagne, Finalnde, Italie, Pologne et Roumanie) et ont étudié « seize fonctions essentielles telles que la production de bois d’œuvre, le stockage de carbone, la résistance aux bioagresseurs ou le maintien de la diversité des oiseaux ». Leur conclusion : « L’homogénéisation biotique a un impact négatif sur la capacité des forêts à fournir des services écosystémiques multiples ». Et d’expliquer que toutes les espèces d’arbres ne fournissent pas les mêmes services avec la même intensité. « Les paysages composés d’une diversité de forêts sont donc plus à même de fournir une gamme diversifiée de services écosystémiques que des paysages où les forêts sont dominées par les mêmes espèces d’arbres ». Leur étude a été publiée dans la revue Pnas.

Article de Actu-environnement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s