La biodiversité des forêts

La forêt, un trésor d’équilibre naturel

En dépit de leur perte colossale, les forêts sont considérées comme la composante majeure de la nature Européenne. Un des indicateurs de la viabilité des forêts est qu’elles restent l’habitat du plus grand nombre de vertébrés, mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens sur le continent.

En tout, il y a des dizaines de milliers d’espèces forestières en Europe. Ce sont principalement des insectes et des invertébrés, comme dans le monde en général. Les espèces reines de l’Europe sont des Habitants des forêts : grands tétras, elans, cerfs, chevreuils, loups, lynxs, et les derniers bisons d’Europe habitent les forêts, comme tous les derniers ours.

La spécificité des écosystèmes forestiers européens est souvent oubliée. Beaucoup d’espèces dominantes des forêts d’Europe sont limitées à l’Europe.

Source : La protection des forêts d’Europe, Rapport WWF 2001

Vous pouvez découvrir l’exemple de l’importance des forêts pour les coléoptères saproxyliques en cliquant ici.

Publicités