L’opportunité de la Roumanie

Les forêts couvrent environ 200 millions d’hectares du territoire européen et ne cessent de gagner du terrain chaque année.
Cependant, la forêt d’Europe est parmi les plus perturbées par les activités humaines ; seuls 3% sont classés en Forêts Primaires dont la plupart sont en territoire Russe. La majorité des dernières forêts primaires de feuillus en Europe est située dans l’arc carpatique.

La Roumanie possède 5% de son massif forestier en Forêts Primaires, mais ces forêts primaires courrent un grand danger d’élimination progressive.
La convergence d’un retour à un régime foncier privatif de nombreux massifs à une exigence économique très forte de l’Etat, à la mise en œuvre de nouveaux moyens techniques font que ces massifs fondent comme neige au soleil. Ces 10 000 ans d’histoire et cette biodiversité exceptionnelle disparaissent sous nos yeux dans l’indifférence presque totale.

Aujourd’hui beaucoup de propriétaires sont prêts à céder leur surface forestière pour bénéficier de liquidités nécessaires à la vie courante. Le prix du bois de ces forêts inexploitables (le bois étant trop vieux) est soldé au prix du bois de chauffage et donc facilement accessible aux investisseurs. Dans 5 ans il sera trop tard, ces forêts auront disparu à tout jamais.

Publicités