Pourquoi la préserver ?

Hubert Reeves y voit 3 raisons principales – Avril 2002 – Forum FNE :

1. Chaque extinction est une perte irréparable, un désastre navrant. Il faut rappeler que chaque espèce connue ou encore inconnue de nous est un prodige de la nature, le résultat et l’aboutissement d’une évolution biologique qui s’étend sur des millions et des milliards d’années.

2. La seconde raison de préserver la biodiversité de la vie c’est la prodigieuse palette des formes et des couleurs, c’est la multitude des comportements adaptatifs : cette richesse est essentielle à l’évolution qui y puise, les ressources nécessaires à son maintien et à sa poursuite. Il ne faut rien en supprimer et la garder intacte comme le garant d’un futur à ne pas compromettre.
Chaque espèce est une merveille : une manifestation de la prodigieuse inventivité et créativité de la vie qui s’est développée pendant des centaines de millions d’années et dont nous sommes issus.

3. La troisième raison réside dans le potentiel économique et médical perdu par l’appauvrissement de la biodiversité. La pharmacopée a largement profité des connaissances médicinales traditionnelles des différentes ethnies. Dans le vaste ensemble des plantes non encore inventoriées ou mal connues, il y a sans doute d’importantes versions de nouveaux remèdes qui ne guériront personne si on les élimine.

Publicités